1 - "Etre épicurien, c'est profiter des plaisirs de la vie"

Publié le par Julia


26-etre-epicurien-c est-profiter-des-plaisirs-de-la-vie
Intéressante, la distinction que propose Épicure entre les plaisirs :
« naturels et nécessaires », « naturels mais non nécessaires », et enfin « ni naturels ni nécessaires »…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Robert DUVAL 17/12/2010 12:12


Bonjour Julia,bonjour Bruno,

Je me demande pourquoi Bruno ne crée pas son propre blog. Il me semble avoir du talent et pourrait répondre à l'attente des bloggeurs avides à juste titre de philosophie et de pédagogie.

Le site de Julia souffre d'un petit défaut.

Il est apparemment destiné à vulgariser une matière réputée difficile d'accès. Or Il est ,de fait, réservé aux bloggeurs ayant acheté le livre qui inspire toute la construction de ce blog.

A défaut d'avoir pu lire le contenu des chapitres du livre en question , ce blog n'offre aucune possibilité d'échange intéressante.

J'ai le livre sous les yeux. Le lecteur peut lire en quatrième de couverture : "Une passion : la philosophie, qui fut [ pour Julia de Funès] l'objet de brillantes études et qu'elle partage
désormais avec les lecteurs et les téléspectateurs". Dommage que Julia ne les partage pas également avec les bloggeurs.

Ce site qui se présente comme un "coup de philo" risque d'apparaître aux yeux des bloggeurs comme un "coup de pub".


Bruno Giuliani 18/09/2010 23:26


Bravo chère Julia pour votre site et émission que je viens de découvrir avec joie, je serais heureux de collaborer avec vous à l'occasion puisque nous oeuvrons dans le même sens... Une simple
remarque en passant, Epicure ne distingue pas les plaisirs naturels et non naturels (car tout plaisir est par essence naturel) mais bien les DESIRS naturels (qui possèdent une limite et peuvent
être comblés) et les non naturels (illimités et donc insatiables). Il distingue par contre les plaisirs purs et impurs (mélangés de souffrance et de manque) et ce sont bien sûr les premiers qui
sont sources du bonheur. J'ajoute que ce serait évidemment un pur plaisir (celui de l'amitié)que de pouvoir échanger avec vous. Philosophiquement votre, Bruno Giuliani, philosophe du bonheur,
auteur de "l'amour de la sagesse, initiation à la philosophie" aux éditions du relié.