2 - "Des goûts et des couleurs, on ne discute pas"

Publié le par Julia

 

 30-des-gouts-et-des-couleurs-on-ne-discute-pas

 

Alors, rien d’objectif dans l’appréciation du Beau ?
Hume, lui, n’est pas d’accord… Et vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe 30/05/2010 22:49


Alors... rien d'objectif dans l'appréciation du Beau ?... ça me fait penser à la vérité et la sincérité... Notre sincérité est notre vérité mais pas la vérité. Le Beau s'apprécie de plusieurs
façons. Il n'y a pas "rien d'objectif", il y a aussi de l'objectif, et aussi du subjectif. Dans un premier jet, je pense comme Géraldine, bien sûr. Mais l'objet existe aussi. Tout est objectivement
subjectif, et aussi subjectivement objectif...
Alors...?


Julia 01/06/2010 21:42



vous ne pensez pas qu'il y a des critères du beau, independamment de ce que vous appreciez ou non ? le subjectif c'est ce qui correspond à nos préférences (je préfère par ex.mozart à schumann)
mais le beau ne depasse t il pas nos préférences ? un universel sans concept dit KAnt, qu'est ce que ca vous inspire ?



Géraldine 25/03/2010 11:01


Le beau est toujours subjectif. Ce qui est beau pour l'un peut être laid pour d'autres. De plus, en philo, on m'a appris que le beau est inutile !!