37 - "On ne désire que ce qu'on a pas"

Publié le par Julia

40-On-ne-desire-que-ce-que-l_on-n_a-pas.gif

 

La clé du bonheur, c’est peut-être de comprendre
que cette idée reçue est fausse…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

victor 31/08/2010 23:18


Bonjour,
Tout d'abord, je pense que le désir, est subjectif.
Puis le besoin lui et objectif ( les hommes ont tous besoin d'éléments indispensable a leur survie dans la vie ).
Mais, les hommes déguise leurs besoin en désir.
Car par habitude, il trouve une certaine euphorie a satisfaire leurs besoin, d'ou le plaisir !

Puis aussi, la possibilité d'appropriation de l'objet de mon désir ( non éveiller ), l'éveille aussitôt, mais n'est plus que nécessiter ( besoin de satisfaire le désir ). Et me permet de persévérer
pour faire faire l'acquisition de cette objet qui par son utilisation, sera un plaisir, plus ou moins intense selon l'effort ( Vouloir ).
C'est pour cette raison que je pense que l'homme et bien déterminer.
Et par conséquent, je pense que tout désir chez l'homme, n'est qu'un besoin ( si je peut utiliser encore le langage freudien ) refouler....


victor 30/08/2010 23:12


Le désir,
je pense qu'il donne un sens à l'objet.
Il le rend utile dans son environnement, son contexte et par conséquence, nous prenons conscience de l'objet non pas en tant que tel mais en tant qu'accessoire indispensable a la satisfaction de
notre désir qui n'est plus que besoin et nécessiter.
Exemple : Je suis dans un super marcher, je vois du chocolat.
Je manque de chocolat, parce que, j'ai faim.
Le chocolat et là l'objet du désir et la faim, le manque.
Donc l'éveille de cette emballage contenant du chocolat, à déclencher chez moi, le besoin d'étre nourrit ( la faim ) !!
Victor 15 ans


Julia 31/08/2010 09:05



Bonjour Victor!


Bien vu! Mais est ce qu'un désir peut devenir besoin et nécessité ?


Bien à vous



CAUDMONT 03/07/2010 16:58


"Tout étant en tout" les deux approches, prises dans l'un ou l'autre sens demeurent appropriées en certaines circonstances


Géraldine 13/04/2010 22:14


On ne désire que ce qu'on a pas... Pas forcément vrai... Une femme peut désirer son mari et l'avoir près d'elle.
On peut aussi désirer que notre vie continue juste ici, avec ce que l'on a....
Autre aspect discutable : on peut ne pas avoir quelque chose justement parce qu'on ne la désire pas !!!


Julia 19/04/2010 08:56



vous avez raison, c'est ce que dit spinoza! ce n'est pas parce qu'on manque qu'on désire, mais parce qu'on désire qu'on manque!